Brasser la bière et préserver les ressources ? Visite d’une grande brasserie

En Suisse, la bière est une boisson très prisée : en 2014, le consommateur moyen en a bu 56 litres. Elle est brassée à partir d’eau pure, de houblon et de malt, qui sont des ingrédients naturels. Feldschlösschen, la plus importante brasserie de Suisse, les utilise en grandes quantités.

Par Yvonne von Hunnius, 30.11.2015

Le portail de dialogue Économie verte a rendu visite à l’entreprise et lui a posé quelques questions : que fait la grande brasserie pour utiliser le plus efficacement possible les matières premières et les ressources naturelles ? Comment contribue-t-elle à préserver l’environnement, ce qui est en fin de compte indispensable à son modèle commercial ?

Liens:

  • Der Bund (17.11.2015) : Kaum ein Bier ist wirklich von hier. Hopfen und Malz kommen nur selten vom Schweizer Acker. Eine Gruppe von bernischen Landwirten und Brauereien pflanzt und verwendet nun wieder heimische Braugerste...
  • Association suisse des brasseries : site web

Commentaires

*
*
Sera publié avec votre commentaire.
*
Sera publié avec votre commentaire.
*
Sera publié avec votre commentaire.
*
Ne sera pas publiée.

Accéder à la nétiquette et les principes rédactionnels. Vos données seront enregistrées pendant 60 jours sur le serveur de l’Administration fédérale pour que nous puissions traiter votre commentaire.

Dernière modification 09.12.2015

Début de la page

https://www.gruenewirtschaft.admin.ch/content/grwi/fr/home/Gruene_Wirtschaft_konkret/Bierbrauen-und-Ressourcen-schonen-Feldschloesschen.html