Déchets-ressources : le trialogue est ouvert

Par Stephan Attiger, 17.08.2015

Stephan Attiger

Stephan Attiger est conseiller d’État du canton d’Argovie et dirige le département en charge des constructions, des transports et de l’environnement. Il siège par ailleurs au conseil d’administration d’Axpo Holding SA et représente le canton d’Argovie dans différentes conférences cantonales. Après un apprentissage, Stephan Attiger a suivi plusieurs formations en commerce et en gestion. Il est membre du PLR.

Trialogue pour assurer l’avenir de la gestion des déchets et des ressources en Suisse
La gestion des déchets en Suisse se trouve au cœur d’un processus de transformation qui pose des défis nouveaux aux acteurs du secteur des déchets et du recyclage, et en particulier aux cantons, chargés de l’exécution. Le canton d’Argovie s’engage activement dans le « Trialogue des ressources », processus visant à développer avec d’autres parties prenantes une approche consensuelle, axée sur le long terme, de la gestion optimale des déchets en tant que ressources. La séance inaugurale du trialogue a eu lieu le 17 août 2015 à Berne.

Pourquoi un trialogue des ressources ?
Les priorités de la gestion des déchets ne consistent plus, de nos jours, à éviter des nuisances environnementales, mais de plus en plus à optimiser la valorisation énergétique et la valorisation matière des déchets, qui sont une ressource précieuse. L’utilisation des déchets comme matières premières secondaires permet en effet de fermer les cycles des matières, de préserver les ressources naturelles et d’augmenter l’efficacité dans leur utilisation. Elle contribue ainsi à renforcer l’économie verte. Ce processus de transformation et d’optimisation ne va pas sans investissements – ni sans risques –, ce qui place les parties prenantes devant de nouveaux défis. Le nombre croissant d’acteurs privés actifs sur le marché augmente le besoin de coordination, notamment entre les institutions de droit public qui doivent fournir des prestations de base, d’une part, et les entreprises privées actives dans la gestion des déchets, d’autre part. Les consommateurs, le commerce et l’économie productive souhaitent des solutions à la fois économiques, écologiques et simples à mettre en œuvre. La Confédération et nous, les cantons, sommes appelés à jouer le rôle de régulateurs.

Quels sont nos objectifs ?
Le trialogue vise à débattre de façon moderne, structurée, fondée et ciblée un sujet de société important, à savoir la gestion des ressources. Un processus d’échange rassemblant un large éventail de participants est mis en place : il porte sur l’utilisation des déchets, sur leur importance en tant que ressource et sur le rôle des différents acteurs. Il s’agit d’analyser l’évolution de la gestion des déchets et des ressources, avec ses enjeux, et de formuler des propositions de solution pour l’avenir. Le trialogue permet d’étudier en détail le thème des « déchets-ressources » en collaboration avec les associations et institutions directement concernées – représentant l’économie, la politique et la société – et ainsi d’apprendre les uns des autres. Les conclusions tirées du trialogue fourniront une base importante pour l’élaboration de principes directeurs en matière de gestion des déchets à l’horizon 2030.

Qui participe ?
Le trialogue repose sur une initiative de Swiss Recycling (SR), de l’Association suisse des exploitants d’installations de traitement des déchets (ASED) et du canton d’Argovie. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et economiesuisse se sont également ralliés au projet. Le processus, qui  a été lancé le 17 août lors d’une séance inaugurale à Berne, devrait durer jusqu’en 2017.

Remarque de la rédaction : Les contributions de la rubrique "opinions" reflètent la seule opinion de leur auteur. Toute la variété des points de vue politiques est représentée au fur et à mesure que le nombre de contributions augmente. Principes rédactionnels

*
*
Sera publié avec votre commentaire.
*
Sera publié avec votre commentaire.
*
Sera publié avec votre commentaire.
*
Ne sera pas publiée.

Accéder à la nétiquette et les principes rédactionnels. Vos données seront enregistrées pendant 60 jours sur le serveur de l’Administration fédérale pour que nous puissions traiter votre commentaire.

Dernière modification 15.09.2015

Début de la page

https://www.gruenewirtschaft.admin.ch/content/grwi/fr/accueil/Opinions/opinion_attiger.html